• Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle

benoît

hamon

LE VÉLO ET VOUS

A quelle fréquence enfourchez-vous un vélo ? De temps en temps

Le vélo pour vous c'est surtout Un loisir (balade, tourisme...)

En quelques mots, quelle est votre pratique du vélo ?

Sous votre Présidence, y aura-t-il un Plan Vélo ? 

Oui, je m'engage à lancer un Plan Vélo pour une France cyclable en 2022

Commentaire libre

Dans la mesure où je défends un programme écologique et humaniste, basé sur la transition énergétique et la protection de l’environnement, je ne peux que soutenir le développement du vélo dans les villes et dans les territoires.

Que le vélo soit, outre un mode de déplacement sain et même améliorant la santé, un mode économique et donc bon pour le pouvoir d’achat des ménages est une réalité qu’il convient de marteler tant elle est souvent absente des esprits ou du moins sous-estimée, notamment par certains politiques. De ce point de vue, tout ce qui peut le rendre plus attractif, y compris financièrement, est à promouvoir et à accompagner de la part des pouvoirs publics, d’autant que c’est un levier

d’emploi important en France. En ce sens c’est bien aussi un « remède anti-crise ».

Au-delà des réponses à votre questionnaire, toute une série d’actions et de soutiens de l’Etat sont nécessaire pendant les cinq ans qui viennent. Elargissement à tous et déplafonnement de l’IKV, pérennisation du bonus écologique pour les VAE et création d’un bonus à l’achat de vélo-cargo pour la logistique du dernier kilomètre, budget étatique annuel dédié au soutien au vélo et aux infrastructures cyclables, appui aux collectivités et aux associations pour des initiatives variées en faveur de l’essor de la pratique du vélo, via notamment des appels à projets réguliers, développement des vélo-écoles, campagnes nationales vantant les bienfaits du vélo et les avancées réglementaires en sa faveur, appui à l’intermodalité dans tous les secteurs où l’Etat « a la main », baisse de la TVA sur les services vélos, exonérations fiscales pour l’équipement en stationnements vélos dans les bâtiments privés, accélération de la réalisation des véloroutes et voies vertes et appui à l’achèvement des itinéraires Eurovélo dans le mandat 2017-2022, mise en œuvre de l’ensemble des mesures en faveur de la sécurité des cyclistes prévues dans le PAMA 1 et préconisées depuis, le rôle de l’Etat sera multiple et ambitieux pour enfin passer à une nouvelle étape des mobilités actives et notamment vélo.

A l’appui de cela, notez que le cadre global que je souhaite, en termes de politique de dépenses publiques et d’arrêt de la diminution des dotations aux collectivités, rend également plus crédible et opérationnelle la possibilité de développer les politiques cyclables variées évoquées ci-dessus qu’elles soient menées par l’Etat directement ou par les collectivités.

Avec mes félicitations pour le travail incessant des associations vélo, mes meilleures salutations.

Benoît HAMON.

FINANCER LA TRANSITION CYCLABLE DES TERRITOIRES

Vous engagez-vous à mettre en place un Fonds Vélo ?

Oui, je m'engage à mettre en place un Fonds Vélo

Grâce au financement du Fonds Vélo, vous vous engagez à :

 

o Lancer un appel à projet "Territoire Cyclable" pour financer des territoires-pilotes, résorber les coupures cyclables (pont, tunnel...) et développer l'expertise française en matière d'aménagements cyclables Oui

o Créer des bourses et un concours dédiés pour encourager les innovateurs du vélo en France, de l'artisan à la start-up Oui

o Finaliser les itinéaires EuroVelo français (horizon 2020) et mettre en oeuvre le schéma national des véloroutes et voies vertes à (horizon 2030) Oui

  • o autre Ce fonds pourrait aussi permettre d'accompagner le développement de vélo-écoles et d'initiatives portées localement par des associations ou des collectivités locales, par exemple sous la forme d'appels à projets réguliers.

FAVORISER L'EMERGENCE D'UNE "GÉNÉRATION VÉLO"

Durant votre présidence, vous vous engagez à :

 

o Rendre systématique l'apprentissage de la mobilité à vélo à l'école primaire, avec une initiation à la mécanique vélo oui

 

o Faire de la présence de stationnement sécurisé un critère incontournable pour évaluer l'efficacité énergétique des bâtiments oui

 

o Abaisser la vitesse maximale de référence à 30 km/h en ville (le maire pouvant par arrêté maintenir le 50 km/h sur les axes principaux) oui

commentaire

Il faudra aller pendant les 5 ans du mandat à la création du Code de la rue plaçant piétons et cyclistes au coeur des règles régissant l'usage de la voirie. Le stationnement vélo devra être priorisé dans les projets portés ou co-financés par l'Etat, que ce soit des équipements publics (comme les gares) ou des programmes de rénovation urbaine. Il pourra aussi être aidé via des exonérations fiscales.

DÉVELOPPER UNE FISCALITÉ QUI ENCOURAGE L'USAGE DU VÉLO

Durant votre présidence, vous vous engagez à :

 

o Augmenter le plafond d'exonération de l'Indémnité Kilométrique Vélo jusqu'à 385€ par an oui

 

o Pérenniser le dispositif national d'aide à l'achat d'un Vélo à Assistance Electrique (VAE) oui

 

o Créer un "chèque-réparation", qui permette notamment aux ménages modestes de faire entretenir ou réparer leur vélo par un professionnel qualifié oui

 

o Autre

 

commentaires

VOTRE VISION POLITIQUE POUR LE VÉLO EN FRANCE

texte libre

Please reload